L’Édito


Édito du 26 mars 2018

 


À propos de ma nouvelle identité graphique.

L’écureuil, nouvelle figure de proue de mes tribunes, renferme de nombreuses symboliques. Tout d’abord, il est un clin d’oeil a un passé collégien où l’écureuil était déjà ma mascotte. Dans un second temps, son inclination a consommer bien des litres de café correspond tout à fait à mon propre penchant pour ce doux breuvage. Enfin, il s’inscrit dans la droite lignée de mes opinions écologiques et antispécistes.
Conçu par KomankK, il est sous licence Creative Commons (CC BY-ND 3.0).

2018 est une année riche en bouleversements : changement d’emploi, de situation géographique… Le blog prend de nouvelles marques, se présente différemment (format « post-it »), aborde plus souvent l’antispécisme, la philosophie politique et plus récemment, la vie privée et l’importance de se détacher de l’emprise des « GAFAM ». Pour en revenir à la politique, j’ai achevé la lecture du livre « Le socialisme libéral » de Serge Audier. Passionnant, j’y reviendrai peut-être dans mes tribunes.
J’ai quitté Facebook (et Instagram) : aussi surprenant que cela puisse paraître, on se sent revivre, on consacre plus de temps au réel, aux choses tangibles.
Une bouffée d’air frais.