Archives du jour : 1 septembre 2018


Il y a quelque chose de pourri au royaume du véganisme. Principale émanation de la philosophie antispéciste, son actuel fourvoiement conduit à une lente périclitation de ses soubassements éthiques dans leur globalité. Là où l’antispécisme devrait apparaître comme un choix politique et s’inclure dans une démarche morale aux multiples ramifications (minimalisme, zéro déchet…), la dimension consumériste du mode de vie végane l’ostracise en se faisant héraut des sirènes marketing ; tout le monde apercevra sans mal les petites mains ingénues du véganisme faire (gratuitement ou non) la promotion de produits véganes sur leurs réseaux sociaux favoris : à grand renfort […]

Le véganisme consumériste est un problème.