« La gauche, la droite et le marché » : à lire ! 1


« J’assume qu’il y ait un libéralisme. Le libéralisme est une valeur de gauche. » Cette phrase prononcée par l’actuel occupant du Palais de l’Élysée eut l’effet d’une bombe : aussitôt dite, la saillie imprudente du ministre de l’économie devenu président donna suite à de courts quolibets comme à de longues diatribes. Liêm Hoang Ngoc, « socialiste insoumis » et ancien parlementaire européen, n’hésita pas à éructer sa harangue marxisante dans les colonnes du Monde, arguant que
« Les « libéraux de gauche » se parent du costume réformiste social-démocrate pour travestir leur adhésion aux idées les plus conservatrices. L’horizon de la social-démocratie est le socialisme, alors que celui du libéralisme reste le capitalisme. » ; « l’économiste » qu’il est n’a probablement pas ouvert de livres d’histoire politique pour laisser échapper de pareilles inepties (qu’il se rassure, Emmanuel Macron a rapidement mis fin à toute accointance qu’on pouvait lui prêter avec le libéralisme…).

Cet épisode est particulièrement révélateur d’une forme d’omertà qui règne dans les rangs de la gauche française contemporaine. Alors qu’elle peut encore fièrement (et c’est la seule fierté dont elle peut légitimement se targuer) d’être libérale sur les questions de société (mariage pour tous, PMA, drogues, etc.), elle avance l’étiquette « progressiste » et pousse des cris d’orfraie lorsque quiconque ose en faire la mère du courant de pensée libéral.

L’ouvrage « La gauche, la droite et le marché » de David Spector (économiste et chercheur au CNRS), publié chez Odile Jacob, met un point d’honneur à établir ce lien de filiation entre le libéralisme et une gauche qui le renie. L’auteur, « libéral de gauche », part des racines du courant « social-libéral » (dont John Stuart Mill est considéré comme le père fondateur) pour ensuite décrire sa mutation (les apports des Hobhouse, Henry George…) et son ancrage à gauche (qui jadis défendait un libre-échange et une concurrence favorables aux ouvriers face à une droite conservatrice, soucieuse de sa base sociale constituée de riches propriétaires et de chefs d’entreprise soucieux de voir préserver leur position dominante sur leur marché intérieur).
Ce n’est que dans la seconde moitié du XIXe siècle que l’émergence du courant communiste (porté par Marx et Engels) mit progressivement fin à ce courant de gauche libéral, qui depuis lors s’évertue à répudier par principe (même si l’on compte quelques exceptions) toute velléité libérale ; c’est nier un pan de l’histoire politique, celui où Frédéric Bastiat siégeait à gauche, celui où, perçu via le prisme du consommateur, le bon sens en appelait à la liberté, au libre-échange, à la concurrence (théorie des avantages comparatifs de David Ricardo, baisse des prix des denrées agricoles — dont le Corn Law Act reste un épisode fameux et contre lequel le sus-mentionné Frédéric Bastiat s’était fait l’écho à travers « Cobden et la Ligue »).

Quittant la vieille Europe pour le Nouveau Monde, M. Spector continue sa démonstration en avançant, toujours de manière documentée, que le Parti Démocrate (que l’on classe à gauche) a toujours eu plus à cœur que le Grand Old Party d’appliquer un droit de la concurrence plus retors dans l’intérêt du consommateur et des acteurs soucieux de s’insérer dans le grand jeu de l’économie quel que soit le marché ; difficile de dire que l’actuel locataire de la Maison Blanche, républicain, n’est pas protectionniste ou soucieux des intérêts des grands groupes.

Favorable aux mécanismes de marché, la gauche d’antan n’était pas moins soucieuse d’un certain idéal social : dans ses « principes d’économie politique », John Stuart Mill développe ses idées sur les droits sociaux et les libertés des travailleurs, en plus d’être précurseur du féminisme en publiant en 1869 « De l’assujettissement des femmes » ; à l’ère contemporaine, on pourra citer John Rawls qui, dans son magnum opus « Théorie de la justice », dépasse l’utilitarisme de Mill en élaborant une théorie d’un genre nouveau qui met au cœur de son action l’équité et la juste égalité des chances à travers ses concepts novateurs de position originelle et de voile d’ignorance.

N’hésitant pas à contredire les antiennes de la gauche d’aujourd’hui, David Spector remet un peu d’ordre dans le spectre politique et apporte un peu d’espoir à l’heure où les clivages gauche-droite font mine de s’estomper mais où le traditionnel ancrage des idées libérales à droite fait encore beaucoup de tort à une philosophie aussi riche et variée que passionnante.

« La gauche, la droite et le marché » est selon moi un ouvrage de référence parce que particulièrement édifiant : après la révélation que fut pour moi le célèbre « De la liberté » de John Stuart Mill (que je n’ai que trop mentionné ici), ce livre s’impose comme une de mes lectures marquantes de par sa prise de hauteur et son approche didactique. Un livre à mettre entre toutes les mains.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Click to Insert Smiley

SmileBig SmileGrinLaughFrownBig FrownCryNeutralWinkKissRazzChicCoolAngryReally AngryConfusedQuestionThinkingPainShockYesNoLOLSillyBeautyLashesCuteShyBlushKissedIn LoveDroolGiggleSnickerHeh!SmirkWiltWeepIDKStruggleSide FrownDazedHypnotizedSweatEek!Roll EyesSarcasmDisdainSmugMoney MouthFoot in MouthShut MouthQuietShameBeat UpMeanEvil GrinGrit TeethShoutPissed OffReally PissedMad RazzDrunken RazzSickYawnSleepyDanceClapJumpHandshakeHigh FiveHug LeftHug RightKiss BlowKissingByeGo AwayCall MeOn the PhoneSecretMeetingWavingStopTime OutTalk to the HandLoserLyingDOH!Fingers CrossedWaitingSuspenseTremblePrayWorshipStarvingEatVictoryCurseAlienAngelClownCowboyCyclopsDevilDoctorFemale FighterMale FighterMohawkMusicNerdPartyPirateSkywalkerSnowmanSoldierVampireZombie KillerGhostSkeletonBunnyCatCat 2ChickChickenChicken 2CowCow 2DogDog 2DuckGoatHippoKoalaLionMonkeyMonkey 2MousePandaPigPig 2SheepSheep 2ReindeerSnailTigerTurtleBeerDrinkLiquorCoffeeCakePizzaWatermelonBowlPlateCanFemaleMaleHeartBroken HeartRoseDead RosePeaceYin YangUS FlagMoonStarSunCloudyRainThunderUmbrellaRainbowMusic NoteAirplaneCarIslandAnnouncebrbMailCellPhoneCameraFilmTVClockLampSearchCoinsComputerConsolePresentSoccerCloverPumpkinBombHammerKnifeHandcuffsPillPoopCigarette

Commentaire sur “« La gauche, la droite et le marché » : à lire !